UNE MAISON EN ARDÈCHE

RÉNOVATION ET TRANSFORMATION D’UNE MAISON


Localisation : Ardèche Cévenole
Maîtrise d’ouvrage : Privée
Maîtrise d’œuvre complète : Atelier MOSCA Architectes : Alessandro MOSCA et Pierre-Alain DU
Etudes 2018 / Livraison Été 2020
Surface SDP :  187 m² avant travaux, 216 m² après travaux
Budget  travaux : NC
Certification : Ensemble soumis au calcul RT par élément

Photographies : Camille Dumont, Atelier Mosca

Habiter le paysage de l’Ardèche

La Maison est un complexe bâti construit dans la pente et s’organisant autour d’une cour intérieure. L’ensemble habitable est réparti sur trois bâtiments s’étageant sur trois niveaux différents et relié uniquement par des espaces extérieurs, ce qui pro­pose des usages compliqués lors des périodes froides.

Articulation des existants

Le projet se développe par des dispositifs archi­tecturaux permettant de relier l’ensemble des niveaux avec une circulation intérieure tout en conservant le principe de la cour.

· La création d’un escalier articule le niveau bas et l’entrée basse avec le séjour.
·  L’aménagement d’espaces de vie au rez-de-chaussée bas grâce à la réalisation du sas thermique.
· La réalisation d’une véranda reliant le bâtiment au niveau intermédiaire de la cour en intégrant l’escalier extérieur vers la clède.
· La construction d’une extension au niveau supérieur permet de réunir les bâtiments du niveau haut tout en créant une nouvelle bibliothèque et l’entrée haute.

L’ensemble ainsi clos permet de créer le nouveau parcours intérieur, d’organiser dans le même vo­lume 4 chambres tout en gardant une forte relation avec la cour devenant un patio. Ces dispositifs se sont conjugués avec la reprise des ouvertures permettant de favoriser la lumière et les vues traversantes parcourant les trois niveaux.

Ces transformations importantes se sont concrétisées par une réflexion sur la matérialité existante. Conscient de la force de ces bâtiments en pierre créant une  

matière monolithique dans le paysage, l’ensemble des modifications de façade ont été réalisée en acier avec les menuiseries à rupture de pont thermique Fine Line permettant un effacement maximum vis-à-vis de la pierre.

L’extension pour sa part a été réalisée tel un monolithe en bois en contrepoint de la matérialité de la pierre. Conçu en ossature bois avec un bardage en bois brulé, le volume noir sert de médiateur avec le paysage et les bâtiments existants.

PLANS / CHEMINEMENT DANS L’EXISTANT
PLANS / CHEMINEMENT DANS LE PROJET

Matériaux utilisés dans la création de l’extension :

Descriptif extérieur vers l’intérieur :
Bardage : Fabriquant Noir de Noir Douglas, bardage brulé ** et huilé origine France, bois résineux massif d’essence Douglas + Liteau + Parepluie EVO 10 TT + Panneau Agepan DWD
Ossature : Douglas non traité, bois local.
Complexe Isolant : Intello : Frein-vapeur haute performance hydro­safe pour les isolants fibreux + Ouate de cellulose par insufflation 145 mm en mur et 360 mm en toiture.

** Le Shou-sugi-ban dit également Yakisugi 焼 き 杉 ( litteralement Cèdre Brulé )
Technique traditionnelle du Japon. « Processus consistant de carboni­sation des planches de bois avant la mise en oeuvre pour permettre une meilleur protection de celui-ci contre les champignons, les UV et intempé­ries. »

EXISTANT
PROJET
(Ajout de l’extension)